Logo AECCP
Région Hauts-de-France (Nord, Pas-de-Calais, Picardie)
Un savoir-faire régional au service d'un marché international

AECCP

www.aeccp-cheval.net

Informations Elevage

Zoom sur L'Élevage du Vilpion

C'est au cœur de la campagne picarde, dans le département de l’Aisne entre Saint-Quentin et Laon que se situe l'élevage du Vilpion. Crée dans les années 90 par Gérard Legros , il est repris ensuite par Christophe, son fils, initialement exploitant agricole, qui rachète la totalité des parts il y a 5 ans. Gérard reste cependant très impliqué dans le choix des futurs étalons !

Tout commence par l’achat de 2 foals nommée Iroise de Sémilly (Le Tot de Sémilly/St Brendan) et Idole de Sémilly (Papillon Rouge/What a joy) en 1996 cédée respectivement par Germain et Richard Levallois puis par jules Mesnildrey avec une tournée un peu à l’aventure mais néanmoins ciblée chez nos voisins normands. Ceci étant facilité par les nombreuses relations d’un éleveur picard tout proche, Monsieur Christophe Choain qui se révèlera incontournable dans les décisions à venir sur les choix pour l’élevage.

Trouvant le temps long avant de pouvoir mettre ses premières juments à la reproduction, Gérard se décide finalement pour l’achat de 3 nouvelles juments dont celle qui se révèlera la valeur sûre au vue de la qualité de ses produits : Hermine du Château, jument dans laquelle on retrouve les sangs de Almé, Cor de Chasse et Rantzau.

Et pour cause, Hermine n’est autre que la demi-sœur utérine du désormais célèbre Itot du Château monté par la cavalière Edwina Alexander et propriété de Ian Tops. Hermine est une fille de Bacus de Nouvolieu et Sophie du Château par Galoubet A, tous deux SF.

Novice en ce qui concerne la génétique équine et n’étant pas lui-même cavalier, Gérard Legros a su s’entourer de personnes compétentes afin de fonder une base solide et choisir des souches maternelles ayant déjà fait leur preuve pour démarrer sa carrière d’éleveur de chevaux de sport.

Hermine du château est donc achetée à Mr Grandjean à 3 ans. Deux autres juments rejoignent également l’élevage avec l’espoir d’engendrer de futurs cracks, il s’agit de Gazelle du Prelet (Quidam de Revel/Turner) et Grenade du Prelet (Bis de la Mare/Starter), toutes deux nées chez Monsieur Michel Choain.

Iroise sera montée par Christophe Choain sur le circuit du cycle classique à 5 ans puis par Alexandra Francart avant d’être vendue par Paul Rident pour une destination vers la Norvège. Son seul produit par Qualisco III, a été tué accidentellement.

Idole aura 3 produits issus de l’élevage du vilpion qui tourneront en épreuves amateurs avec des cavaliers régionaux.

Hermine sera finaliste à 4 et 5 ans à la grande semaine de Fontainebleau. Son premier produit Manuela du Vilpion est issu d’un transfert d’embryon réalisé à 4 ans avec l’étalon KWPN Concorde. Elle sera vendue à 3 ans à Isabelle Dubaille, propriétaire de l’étalon monté auparavant par Bruno Broucqsault, Hooligan de Rosyl puis sera exportée en Angleterre. Elle obtient un iso de 137 en 2006.

Opaline du Vilpion par Kannan est le second produit d’Hermine du Château, elle sera vendue à une cavalière amateur et tourne actuellement dans la région.

Né ensuite Quito du Vilpion, étalon approuvé après une excellente saison de 4 ans, ce fils de Diamant de Sémilly est confié depuis ses débuts en concours au cavalier nordiste Franck Vancrayelynghe. Il sera également finaliste à 5 ans. Quito obtient la note finale de 10/10 lors du testage des étalons à Saint-Lô, ce qui n’est pas une surprise au vue de son excellent indice génétique de 115,43 qui fait de nombreux envieux ! Il faut dire que l’accent est mis sur la sélection des pédigrées qui pourront apporter le petit plus manquant sur le poulain à naître, un exemple à suivre pour tous les passionnés ! Deux juments de l’élevage ont été saillies par Quito cette année : Grenade du Prelet et Quelle dam de Carles (Quidam de Revel/uriel), née chez Danielle Prat et achetée au sevrage.

Malgré de nombreuses propositions d’achat, l’objectif de l’élevage évolue vers une valorisation des chevaux jusqu’à leur année de 6 ans. La ferme est alors en rénovation et en restructuration vers une écurie de concours. La nécessité d’engager un cavalier maison devient de plus en plus pressante et c’est comme cela que Sylvain Quintin, initialement stagiaire chez Franck rejoint l’exploitation début Août dernier.

Retina du Vilpion est issue d’un croisement avec l’étalon Contendro. Elle porte actuellement tous les espoirs de réussite tellement ses naisseurs croient en son potentiel, de même que son cavalier !

Tornado du Vilpion est un produit de C Indoctro qui devrait participer au concours étalon des 3 ans cette année.

Un produit de Le Tot de Sémilly est né en 2006, il devrait faire les 4 ans l’an prochain.

Utopie du Vilpion est la propre sœur de Quito et sera la relève de l’élevage.

C’est l’étalon Baloubet du Rouet qui a été choisi pour Hermine cette année.

2010 devrait être une année exceptionnelle pour cette lignée irréprochable qui apporte : sang, force, chic, des chevaux très sport ! En effet, si tout se passe bien et nous leur souhaitons, Hermine devrait être représentée par ses produits à Fontainebleau dans chaque catégorie d’âge : le rêve de tout éleveur !

Les productions de Grenade et Gazelle se révèlent également très prometteuse, Rinaldo du Vilpion termine 3ème au concours à 2 ans.

Désormais, des services supplémentaires sont apportés aux éleveurs avec notamment le débourrage des jeunes chevaux. En plus des 2 carrières existantes, du marcheur et des 19 hectares de pâtures clôturées en lisses et traverses, un projet de manège est sur le point d'aboutir au printemps prochain.

Un site vient d'être mis en ligne où les performances des chevaux de l'Élevage du Vilpion seront répertoriées au jour le jour : www.elevageduvilpion.com

Bonne continuation à l'Élevage du Vilpion !

Marine Godin

le 07/12/2009 à 14h07